mar. 14.07.2009 - AMADEUS
L'irrévérence de Bislacco

Combien de fois avez-vous discuté de la façon dont le monde du classique est en quelque sorte été embaumé dans les rituels et les formalités qui semblent parfois excessifs, où les nouvelles ne peuvent que difficilement à se créer ou d'être accepté.
Le Quintetto Bislacco, formé par Walter Zagato et Duilio Galfetti (violon), Gustavo Fioravanti (alto), Marco Radaelli (violoncelle) et Enrico Fagone (basse), cinq membres d'orchestres prestigieux, un petit pas qui il voulait faire du public Blagues, un registre dans lequel les obstacles qu'ils veulent être déformé, et où ce qui est interprété est classique, ce qui rend plus "léger" et vice versa. Pour une suite de Les Noces de Figaro de Mozart trouve une nouvelle vitalité au travers d'inserts «burlesque» ou les Beatles "Michelle est réinterprété sous la forme de Bach.
D'une certaine manière, l'ensemble ne ménagera aucun style de musique dans son programme irrévérencieux: cela va du nouvel âge à la musique classique, du rock au tango à la musique du film, en regardant un moyen de «lutter contre la somnolence endémique qui règne dans les salles de concert la planète entière. " D'autre part, l'objectif, tandis que les honorables, ne visait pas à tous, faisant parfois l'arrangement choisi trop mesurée, de peur d'aller plus loin.

« back

Pour vous abonner à la liste de diffusion cliquez ici et envoyer un e-mail
Copyright 2006 © Quintetto Bislacco. All rights reserved. créé par UbyWeb&Multimedia